Segusino (jumelage)

  • FICHE TECHNIQUE DE SEGUSINO

    Segusino est une commune de la province de Trévise dans la région Vénétie en Italie. Le village est jumelé avec Saint-Jory depuis 1997.
     
    Population : 1 974 hab. (31/12/2010)
    Densité : 110 hab/km²
    Superficie : 18 km²
     
    Site internet
    Facebook

  • PRÉSENTATION DE LA COMMUNE

    Origines
    Le nom de « Segusino » vient du latin « securus », qui signifie lieu sûr et protégé. Les premiers peuplements humains remontent loin, comme en témoigne le nombre important d’outils datant de l'homme de Néandertal retrouvés sur le Mont Zogo.
    Le village a pris son nom pour la première fois en 983 sur un document de donation foncière. En 1358, Segusino est inféodé par le comte de Collalto. Napoléon III unifie la circonscription de Valdobbiadene en 1866 avec l’annexion de la Vénétie. Segusino obtient alors la pleine autonomie.
     
    Cadre de vie
    Plusieurs édifices religieux constellent l’agréable paysage du piedmont, à l’image de la paroisse de Santa-Luchia restaurée après la Première Guerre mondiale et décorée dans un style néogothique ; le clocher, construit dans les années 20, est devenu le symbole du village.
    Nombreux et agréables sont les sentiers dans la nature où l’on peut découvrir, au milieu des maisons rurales ou des arches de pierres, de jolis paysages qui longent le ruisseau Riù et la rivière Piave.
     
    Particularités
    Après la Seconde Guerre mondiale, se développe une spécialité qu’est la fabrication des lunettes, qui vient s’ajouter aux activités traditionnelles agricoles. Jusqu’à aujourd’hui, malgré la crise internationale qui a commencé en ce début de troisième millénaire, Segusino est parvenue à maintenir la richesse de cet artisanat et de cette industrie (l’optique, le luminaire et l’industrie de l’habillement sont les principaux secteurs de production).
    Segusino est également connu pour son plat typique, le « s’cec », un fromage local.
     
    Légendes
    La légende populaire veut que, depuis toujours, les bois qui entourent le village sont habités « Mazharol », une sorte de méchants elfes qui prennent  l’apparence du diable avec les pieds et les mains d’un chevreau, des habits rouges et des cheveux ébouriffés, que l’on rencontre à travers les arbres.
    Selon une autre légende, celui qui boit l’eau la fontaine de Stramare le jour de la Saint-Valentin (14 février) sera comblé en amour…
     
    Un grand merci à la mairie de Segusino pour ce texte, issu du guide touristique
    « Girovagando Treviso e la sua Altamarca » (2008) d’Ivano Callegaro.

  • Mairie de Saint-Jory
  • Place de la Republique
  • 31790 Saint-Jory
  • Tel : 05 62 22 91 91 - Fax : 05 67 07 17 53
  • Horaires d'ouverture :
  • Du lundi au vendredi : 9h00 - 12h30 / 14h - 18h
  • Le samedi : 10h - 12h